Etre et créer sa vie

Aujourd’hui, j’ai intégré une chose : c’est en lâchant les souvenirs que je peux avancer. La personne que nous sommes aujourd’hui est le résultat de toutes nos expériences, nous sommes notre vécu.

Oui, c’est l’ensemble de toutes nos joies, de toutes nos galères.

Faut-il pour autant garder des souvenirs de ce passé ? Les moments heureux, de plaisir sont des déclencheurs de bien-être. Alors, il est bon de les conserver dans un tiroir de notre mémoire et de nous en imprégner pour nous apaiser en cas de besoin.

Il est indéniable que les plus grandes leçons de vie que nous apprenons nous sont enseignées par des expériences qualifiées de pénibles.

Quand l’extérieur se déchaîne, quelle qu’en soit l’origine, nous sommes contraints de plonger à l’intérieur. Qu’allons-nous chercher ? Une certaine sécurité, un amour de nous-mêmes que rien, ni personne autour ne peut nous donner quand nous sommes en détresse intérieure. Nous n’avons que nous et nos tripes.

 

Je referme un livre, celui de 25 années de vie de couple. Pas utile de faire un bilan spécial maintenant, j’ai fait des constats intermédiaires.

Ce livre renferme des tas de souvenirs, démotions, des choses légères, des plus lourdes. Des milliers, des millions d’éléments.

Ce qui m’intéresse aujourd’hui, c’est ce que je suis, là à l’instant où j’écris. Car nous sommes qui nous sommes à l’origine, enfants de l’Univers, étincelles de Lumière et nous nous enrichissons de nos expériences de vie.

Je me trouve au point de départ d’une nouvelle ère pour moi. Dans mon exploration future, nul besoin de me souvenir précisément du passé. Je suis ce passé, je suis tous mes espoirs, je suis l’instant présent, je suis la vie qui respire par mes pores.

Un nouveau livre.

Tout est lumineux. Les pages vierges m’éblouissent, je les feuillette. Je sais pourtant que je vais prendre le temps d’écrire, page après page, la nouvelle aventure que je veux créer. Ce sera celle de mon cœur, jour après jour car j’ai une priorité, celle de me diriger selon les désirs de mon cœur uniquement.

«Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît pas»

Aimer est le plus puissant des moteurs. S’aimer soi, se respecter. Tout démarre de  nous, avec nous-mêmes. C’est se fourvoyer que de mettre les autres en premier.

L’amour est d’abord l’amour de soi et j’envisage le meilleur pour moi afin de me sentir bien, être heureuse et ainsi offrir le meilleur de moi aux autres.

Mon cœur est empli de gratitude. Merci la Vie pour la promesse de la Transparence ! Merci la Vie pour la douceur, la beauté ! Debout, droite et confiante.

Mon nouveau livre peut s’intituler : ETRE

Je suis et qui je suis est dans mon cœur. « Tu n’as que ton cœur comme boussole ». Mes choix sont faits : l’amour, la joie, la beauté et la douceur aussi. Oui, je peux choisir et tous, nous le pouvons.

La transformation d’un être se réalise jour après jour, choix après choix. Nous sommes à l’origine des évènements qui jalonnent et dessinent notre vie et quand bien même, nous avons à en subir certains, de notre profondeur, nous avons toujours le choix, aussi difficile que soit la situation.

Tout est à écrire à l’encre de mes désirs les plus fous, fous aux yeux communs, magnifiques aux yeux des cœurs purs.

« La beauté est partout dès qu’elle est dans tes yeux profonds »

Deux mondes se superposent et j’ai choisi. Même mon corps physique manifeste son accord. Il a besoin de légèreté.

Toutes les parties qui composent notre être ont soif d’amour, de lumière, ceux-là même que nous pouvons tous faire croître en nous.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *