Le pouvoir personnel

En ce jour d’avril 2018, la Puissance, le pouvoir personnel est le sujet évoqué.

Entendons-nous bien : la Puissance Divine. Et éclaircissons encore un peu, il s’agit ici de spiritualité et non de religion.

Mon Guide poursuit : « Vous, êtres humains, craignez, avez peur de votre puissance personnelle, cette capacité qui est vôtre de dépasser tous les obstacles sur votre route. L’existence est un défi et tous, sans exception, vous êtes en mesure d’apprendre, de croître, de comprendre.

L’humanité a depuis longtemps perdu le sens primordial de son expérience sur Terre : expérimenter l’Amour, au-delà de toutes les difficultés. Tu as bien compris le défi, les gloires terrestres importent peu. Rien n’est jamais acquis, rien n’est jamais perdu et tout ne tient qu’à un fil. »

Il m’apparaît évident qu’au-delà de toutes les embûches qui se trouvent sur notre route, nous sommes complètement capables de percevoir pourquoi nos vies peuvent être chahutées. Pour chacun d’entre nous, la réponse se trouve à l’intérieur.

Au lieu de chercher en soi, l’être humain préfère se protéger, de lui-même et des autres. Prendre la responsabilité de sa vie, chacun le voudrait en théorie mais la mise en oeuvre est bien souvent difficile à réaliser. Oui, ça peut être l’objectif à poursuivre, qui peut prendre toute une vie voire même plusieurs.

Se regarder en face, soi avec soi et recontacter cette puissance qui transcende tout.

Alors, l’un des obstacles est souvent aussi le pouvoir lui-même quand celui-ci est perverti par le désir de possession, quel qu’il soit.  Le seul à être bénéfique est le pouvoir personnel, celui qui permet de prendre ou reprendre sa vie en mains.

La Vie est si riche et en même temps si fragile !

Bien sûr, ce sera à chacun selon sa vérité, selon son angle de vue. Il n’empêche que chacun peut user de sa puissance sans que jamais elle ne nuise à personne.

Tout est cyclique, le début, la fin, la mort, la renaissance.

Tout est issu de cette Puissance, présente en tout.

La Force et la Liberté d’être Soi

En ce 08 mars 2018,

Je suis un électron libre.

Je veux ma vie à la grandeur du Créateur.                                                                                                       Mon ressenti est mon meilleur ami.

Nous sommes ici sur Terre pour expérimenter, Merci mon ressenti, moi j’expérimente par les sensations dans mon corps et mes émotions. Heureusement ces portes sont ouvertes ; sinon je crois que j’aurais été un robot (si je n’avais fonctionné qu’à partir de mon mental).

Cette journée célèbre les droits de la Femme et c’est une journée 11 et 22.                                                       La Force et la Liberté d’être soi.

La puissance divine est en chacun et chacune d’entre nous.

Quelquefois, nous oublions d’où nous venons et c’est la submersion.                                                                Au lieu de nous débattre contre les vagues du quotidien qui arrivent souvent les unes après les autres (nous perdons notre souffle), essayons de nager un peu plus loin, avec comme bouée, la confiance que nous sommes accompagnés par des énergies bienveillantes et avançons pour dépasser ces turbulences.

Vous me direz : ces turbulences sont aussi en nous, bien souvent. Oui, nous sommes tous des humains. Mais nous avons en nous cette Force qui provient de l’Univers. A nous d’y croire et de la recontacter.

De par notre éducation et la société, nous nous obstinons à vouloir faire cavalier seul, démontrer que nous sommes capables de nous en sortir sans soutien.

Etre fort, c’est aussi reconnaître que tout seul, nous aurions un peu plus de mal à avancer et surtout, c’est croire en l’humain, en sa capacité d’Amour, d’aide et de partage.

La Force est en nous, notre chemin nous appartient, à chacun et nous avons la Liberté de le choisir.  Je trouve tellement beau et enrichissant de partager, nous soutenir les uns les autres, par une parole, un regard, un sourire,  un câlin….                                                                                                                                  Tout ce qui enrichit l’âme et fait grandir  la Lumière, l’Amour

Que l’équilibre du Masculin et du Féminin Sacrés soit !

Quel est le but de notre existence ?

Pendant de longues années, j’ai effleuré la matière, sans vraiment m’y poser.

Serait-ce là le défi de notre expérience terrestre, mon défi ? S’équilibrer. Oui, c’est une possibilité.

Je m’imaginais tout balancer par-dessus mon épaule, sourire, rire de cette mascarade qu’est l’existence. Aujourd’hui, le rire est entier, complet et il englobe tout mon être. Cela signifie que l’énergie dégagée est celle du VRAI, de l’authentique et non de l’ironie dont l’humain peut faire preuve. Car en deçà de nos cœurs lumineux, nous sommes des humains. Des humains avec tous nos lots de mémoires et pas toujours jolies.

Oui, tout ça est nous.

Expérimenter la matière peut se révéler super exaltant.

Ma nostalgie ne s’estompe pas pour autant. Mon essence-ciel est en moi, comme en chacun d‘entre nous. Il me semble que je craignais de trop m’identifier à la matière et de m’y perdre. Et à l’inverse, trop survoler m’emportait trop haut.

 

Où est l’équilibre ? En fait, c’est un ajustement constant. Et lâcher-prise, encore et encore.

Le choix nous appartient, toujours.

Je remercie pour tout, tout ce que la Vie nous donne. Il serait tellement facile de tirer notre révérence. Nos vies sont plus lumineuses quand nous sommes présents les uns aux autres.

Ma vie est dans l’histoire d’Amour que j’entretiens avec le Ciel et la Terre. Il est là mon fameux équilibre !  Lévitation ou lestage. Doser, équilibrer. Sortir du cadre.

Nous choisissons notre incarnation et très souvent, nous la vivons comme un combat. Nous ressentons le besoin de nous affirmer, sans savoir quelques fois qui nous sommes vraiment.

Le but de notre existence est d’AIMER.

Aimer totalement, nous-mêmes avec nos bons côtés, les moins bons, chercher le sens de toutes nos expériences, ne pas tirer sur le messager parce qu’on n’apprécie pas le message.

Tout vient à nous pour une bonne raison. Le travail personnel de chacun  est la reconnaissance de soi, le respect de soi et des autres.

Je suis une femme dans cette expérience de vie et je veux évoluer chaque jour vers une meilleure version de moi-même afin de manifester la joie dans mon quotidien, d’être la joie, de la rayonner et la transmettre autour de moi.

 

Puisque nous sommes en continuelle évolution, comme l’Univers, nous aurons toujours à ajuster, équilibrer, éclairer nos zones d’ombre.

Cela n’est certes pas de tout repos, mais n’est-ce pas là l’essence même de la Vie ?!

 

Etre et créer sa vie

Aujourd’hui, j’ai intégré une chose : c’est en lâchant les souvenirs que je peux avancer. La personne que nous sommes aujourd’hui est le résultat de toutes nos expériences, nous sommes notre vécu.

Oui, c’est l’ensemble de toutes nos joies, de toutes nos galères.

Faut-il pour autant garder des souvenirs de ce passé ? Les moments heureux, de plaisir sont des déclencheurs de bien-être. Alors, il est bon de les conserver dans un tiroir de notre mémoire et de nous en imprégner pour nous apaiser en cas de besoin.

Il est indéniable que les plus grandes leçons de vie que nous apprenons nous sont enseignées par des expériences qualifiées de pénibles.

Quand l’extérieur se déchaîne, quelle qu’en soit l’origine, nous sommes contraints de plonger à l’intérieur. Qu’allons-nous chercher ? Une certaine sécurité, un amour de nous-mêmes que rien, ni personne autour ne peut nous donner quand nous sommes en détresse intérieure. Nous n’avons que nous et nos tripes.

 

Je referme un livre, celui de 25 années de vie de couple. Pas utile de faire un bilan spécial maintenant, j’ai fait des constats intermédiaires.

Ce livre renferme des tas de souvenirs, démotions, des choses légères, des plus lourdes. Des milliers, des millions d’éléments.

Ce qui m’intéresse aujourd’hui, c’est ce que je suis, là à l’instant où j’écris. Car nous sommes qui nous sommes à l’origine, enfants de l’Univers, étincelles de Lumière et nous nous enrichissons de nos expériences de vie.

Je me trouve au point de départ d’une nouvelle ère pour moi. Dans mon exploration future, nul besoin de me souvenir précisément du passé. Je suis ce passé, je suis tous mes espoirs, je suis l’instant présent, je suis la vie qui respire par mes pores.

Un nouveau livre.

Tout est lumineux. Les pages vierges m’éblouissent, je les feuillette. Je sais pourtant que je vais prendre le temps d’écrire, page après page, la nouvelle aventure que je veux créer. Ce sera celle de mon cœur, jour après jour car j’ai une priorité, celle de me diriger selon les désirs de mon cœur uniquement.

«Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît pas»

Aimer est le plus puissant des moteurs. S’aimer soi, se respecter. Tout démarre de  nous, avec nous-mêmes. C’est se fourvoyer que de mettre les autres en premier.

L’amour est d’abord l’amour de soi et j’envisage le meilleur pour moi afin de me sentir bien, être heureuse et ainsi offrir le meilleur de moi aux autres.

Mon cœur est empli de gratitude. Merci la Vie pour la promesse de la Transparence ! Merci la Vie pour la douceur, la beauté ! Debout, droite et confiante.

Mon nouveau livre peut s’intituler : ETRE

Je suis et qui je suis est dans mon cœur. « Tu n’as que ton cœur comme boussole ». Mes choix sont faits : l’amour, la joie, la beauté et la douceur aussi. Oui, je peux choisir et tous, nous le pouvons.

La transformation d’un être se réalise jour après jour, choix après choix. Nous sommes à l’origine des évènements qui jalonnent et dessinent notre vie et quand bien même, nous avons à en subir certains, de notre profondeur, nous avons toujours le choix, aussi difficile que soit la situation.

Tout est à écrire à l’encre de mes désirs les plus fous, fous aux yeux communs, magnifiques aux yeux des cœurs purs.

« La beauté est partout dès qu’elle est dans tes yeux profonds »

Deux mondes se superposent et j’ai choisi. Même mon corps physique manifeste son accord. Il a besoin de légèreté.

Toutes les parties qui composent notre être ont soif d’amour, de lumière, ceux-là même que nous pouvons tous faire croître en nous.

Revenir à soi, trouver l’équilibre intérieur, est-ce la clé pour le bonheur ?

Nous nous attardons souvent sur le côté lourd des évènements de notre vie. Et si nous mettions en lumière les enrichissements que ces évènements peuvent nous apporter.

L’année débute tout juste. Le changement d’énergie est évident. D’un jour sur l’autre, les vibrations ont beaucoup changé. Comme une vieille peau qui finit de se détacher, les énergies de 2017 s’étiolent, disparaissent avec elles, les résidus des nettoyages opérés tout au long de l’année écoulée.

Nous sommes invités à construire notre vie, agir aujourd’hui pour demain, sainement, franchement.

Œuvre pour ton bonheur

Une des façons de le faire est d’apaiser le mental, poser des intentions claires, en ciblant précisément les désirs de notre cœur.

Après l’agitation de fin d’année, revenir à soi est essentiel. Nous ressourcer. La reconnexion à la nature, à nos racines terrestres nous stabilise. Retrouver la force et la motivation pour relever les défis de la vie passe par l’équilibre intérieur.

Pour bouger, agir à l’extérieur, nous devons d’abord passer par l’intérieur, notre intérieur. Occupons-nous de nos désirs, nos priorités. Prendre soin de soi n’est pas être égoïste. Quelle image de nous nous reflète ? Comment prendre soin des autres si nous ne savons pas prendre soin de nous ?

Tout passe par nous. Nous croyons être plus aptes à aider les autres que nous aider nous-mêmes. Pour voir le bonheur autour de nous, créons les conditions pour y accéder déjà dans notre propre existence.

Oui, tout est possible. Il nous suffit d’y croire et d’engager des actions, l’une après l’autre, concrètes pour matérialiser, petit à petit, nos rêves.

Nous sommes des explorateurs de la Vie, des êtres en évolution. Orientons-nous vers tout ce qui nous permet de trouver l’équilibre et nous fait nous sentir heureux.